Programmes

Depuis plus de quarante ans, la prise de conscience que les activités du monde industrialisé entraînent des perturbations de plus en plus conséquentes pour les êtres vivants s'est généralisée.

Nous baignons chaque jour dans des champs électromagnétiques naturels et artificiels de fréquences variables et de sources variables.

Benoît Louppe est le directeur d’Etudes & Vie, un bureau d’études de l’environnement créé en 1996 qui, au-delà des services et des séminaires de formation, propose des solutions techniques pour se protéger des nuisances électromagnétiques.

Les conséquences biophysiques sur la santé humaine et animale sont réelles. A cela viennent s’ajouter les influences géopathogènes (issues de la terre). Benoît Louppe depuis des années attire l’attention sur une possible relation entre les effets du sol et le cumul des effets des champs électromagnétiques artificiels sur notre santé, le corps humain étant probablement réceptif aux deux influences. Ces champs sont pourtant très différents de par leur composante physique et énergétique.

Les déséquilibres engendrés par ce type de forces sont mesurables mais encore faut-il l’association de plusieurs facteurs d‘interaction ou de conjugaison pour que puisse surgir une nuisance. D’une part, l’adéquation d’un protocole de mesures objectives des champs électromagnétiques artificiels au matériel scientifique étalonné et, d’autre part, la détection physico-sensitive des influences terrestres géopathogènes sont une merveilleuse association pour étudier le plus globalement la possible toxicité de l’environnement invisible.

Nombreuses sont les personnes souffrant de maladies chroniques, d’insomnies et d’affaiblissements immunitaires avec toutes les conséquences possibles à long terme. Par de simples recommandations, la suppression d’une longue exposition d’un individu à ces facteurs d’ambiance électromagnétiques assure généralement une diminution des troubles de santé et une amélioration de la qualité de la vie.

Les êtres vivants fonctionnent aussi selon des processus électriques endogènes. Ceux-ci sont déterminants dans le contrôle de nos activités physiologiques de base. Notre corps est lié par des champs électromagnétiques. Des messages circulent dans nos nerfs et créent des champs électriques et magnétiques. L’homme est donc avant tout une fantastique antenne capable de recevoir et d’émettre des messages. Les êtres vivants sont des systèmes "ouverts" aux ondes électromagnétiques, ils fonctionnent comme des émetteurs-récepteurs radio (résonance).

L’idée d’analyser son environnement avant de faire construire, de trouver le meilleur emplacement pour bâtir sa maison et placer son lit ou apprendre à aménager sainement son bureau n’est pas neuve. Il y a vingt-cinq siècles, dans son traité "Des airs, des eaux et des lieux", Hippocrate le père de la médecine, affirmait qu'on ne peut prétendre guérir un patient sans prendre en considération les influences de son environnement de tous les jours.

Les champs électromagnétiques peuvent rayonner selon des configurations spatiales très variables. L’analyse de la chambre à coucher démontre qu’il faut tenir compte d’un environnement tridimensionnel. Le corps humain étant exposé à la fois à la biosphère naturelle et à l’environnement artificiel, l’étude complète du lieu s’avère indispensable.

L’approche des phénomènes est le résultat d’une longue expérience journalière sur le terrain avec l’aide de biophysiciens, biologistes, docteurs en médecine, architectes, électriciens et éco-conseillers.