Le système des fils de Lecher

Antenne de Lecher - Antenne H3 - Lecherantenne

Voici plus en détails le principe du système aérien des fils de Lecher. L'exemple est pris volontairement avec l'excellente antenne H3 réputée pour sa qualité irréprochable.

Légende (traduction allemand-français):

Inductiv - Inductif
Kapacitiv - Capacitif
Laufende Wellen - Ondes entretenues
Stehende Welle - Onde stationnaire
Schieberpositionen - positions des curseurs (court-circuits)

© argo2012.de/
Avec l'aimable autorisation du professeur Hartmut Lüdeling- tout droits réservés.

Le coeur du système des fils de Lecher de l'antenne H3 est constitué de fils conducteurs parallèles selon la méthode du physicien autrichien Ernst Lecher.

Ici, l'exemple est donné avec la platine de l'antenne H3 composée des deux fils conducteurs de Lecher "suspendus dans l'air" et en accord avec le "système aérien des fils de Lecher" parcourus par une onde électromagnétique de haute fréquence. Le mouvement ondulatoire est perceptible grâce à la superposition des ondes incidentes avec les ondes réfléchies. Cela donne lieu à des ondes stationnaires qui produisent toujours des ventres (maxima) et des noeuds (minima - point zéro). À partir des distances qui existent entre ces nœuds, il est possible de déterminer la longueur d'onde mais aussi entre deux maximas de même intensité.

Avec l'image interactive présentée ci-dessus, vous pouvez observer le comportement des ondes stationnaires. Avec le choix entre un circuit «inductif» ou «capacitif», on peut voir clairement la position de chaque quart de la longueur d'onde. C'est en observant l'onde stationnaire, que l'on peut définir la position le long des fils conducteurs des noeuds d'ondes, là où se situent les curseurs court-circuits. Avec les curseurs positionnés exactement au noeud de l'onde stationnaire, celle-ci n'est pas altérée. Si vous déplacez le curseur, ne fût-ce que de quelques millimètres, il se produit immédiatement une chutte de l'énergie de l'onde le long des fils du circuit de Lecher et la réception est altérée voire impossible.

Les matériaux de la platine de l'antenne H3 n'interfèrent pas avec la propagation de l'onde stationnaire. Ils n'atténuent pas ou n'amplifie pas les signaux. Les ondes sont filtrées lorsque le curseur court-circuit est sur la bonne position du signal à capter et il n'y a plus de réception des signaux indésirables (non souhaités). Cela permet une séparation physique efficace ce qui représente une aide considérable lors de l'évaluation et l'interprétation des effets des rayonnements détectés.

Dans un système classique de construction du circuit de Lecher, les fils conducteurs parallèles sont tendus dans l'air comme cela a déjà été utilisée par Heinrich Hertz (1857-1894) pour déterminer la longueur d'onde des ondes électromagnétiques et en l'honneur des travaux menés par Ernst Lecher.

Ce système utilise pour fonctionner la bande des hautes fréquences généralement situées dans les MHz afin de créer des ondes stationnaires dans un circuit simple constitué de deux fils parrallèles. Ce circuit est un résonateur permettant de déterminer la longueur d'onde d'un signal de haute fréquence. Les fils parrallèles sont court-circuités (voir illustration) et la partie magnétique (dans un circuit inductif) de l'onde RF est réduite à zéro. Le champ magnétique produit est de forme sinusoïdale et est maximum à une distance d'une demi-longueur d'onde en partant de l'entrée du circuit définie comme le point zéro de l'échelle.

Dans sa présentation historique plus ancienne, l'onde électromagnétique est détectée par un fil posé sur un tube de Geissler (tube fluorescent) et donc de toute évidence en travaillant avec des intensités de champ extrêmement élevées. L'expérience est répétée de la même manière, aujourd'hui et à nouveau sans protection (laboratoire blindé), il existe toujours un risque lors d'une exposition à des rayonnements électromagnétiques trops intenses en haute fréquence (y compris les communications radio).

Montage historique d'un système de fils de Lecher fonctionnant en demi longueur d'onde
Il est extrait d'un ouvrage d'électricité allemand de Graetz(Stuttgart) de 1919- d'après l'exprience de Drude.

C'est plus tard que le concept de radiesthésie physique fut introduit en 1934 par le Dr Paul E. Dobler (allemand) en utilisant le système des fils de Lecher et disponible ensuite sous une forme plus concrète par R. Schneider.

Dans les années cinquante un physicien allemand nommé Reinhard Schneider (1925-2001) s'est vite rendu compte que l'homme pouvait détecter des radiations issues de l'environnement en tenant une baguette de nylon dans les mains. Il a ensuite développé de nombreuses expériences en physique avec l’aide d’une baguette-antenne de détection qui fut utilisé ultérieurement dans la technique des longueurs de préhension de l’antenne-H3.

Il considérait que la baguette du sourcier était une antenne et que l’individu fonctionnait comme le « récepteur-antenne ». Selon lui, les champs de rayonnements de différentes natures peuvent être distingués par la manipulation et l’usage d’une « baguette-antenne » en forme de V (antenne dipôle) positionnée de différentes manières entre les doigts. Cette technique allemande absolument remarquable fut appelée la "Grifflängentechnik" ou technique de "longueur de prise". Chaque "longueur de prise" (ou distance entre la pointe de la baguette et l'annulaire et l'auriculaire qui tennent la baguette) correspond à une longueur d'onde (lambda) présise du phénomène recherché (veine d'eau, faille, réseau tellurique, minerais, etc....) et démontrable sur base de calculs et mesures scientifiques connues de la physique.

En compulsant des expériences et en analysant les résultats, Schneider introduit le concept de la baguette de sourcier basée sur le principe de la théorie du physicien autrichien Ernst Lecher (1856-1926) et des fils métalliques parallèles. Il appela son antenne la Lecherantenne® (allemand) ou antenne de Lecher (français).

Basé sur les expériences de techniques remarquables de manutention, l’auteur Hartmut Lüdeling a redessiné avec succès l'antenne de Schneider pour en faire l’antenne-H3.

L’antenne-H3 est un instrument de radiesthésie rationnelle qui respecte la théorie classique du système des fils conducteurs de Lecher.

Voici les éléments constitutifs de l'antenne-H3 :




- Platine graduée : matériaux en duroplast et céramique.

- Sensibilité remarquable dans la bande des champs HF: surfaces de contact entièrement plaquées or, fente verticale avec contact sur l’ensemble des cotés intérieurs et sur le bord inférieur, en continuité avec les autres éléments conducteurs de l’antenne.

-Rainure située au sommet de l’antenne
destinée à accueillir une tigette d’orientation qui pointe dans la direction du phénomène détecté ou le support pour produits et ampoules.

- Interrupteur "PRO" de qualité : situé au dessus de la platine, il possède trois positions pour la recherche des champs de type "inductifs", "semi-conducteurs" ou "capacitifs", ressorts internes en plastique afin d'assurer un contact permanent. Surfaces de contact plaquées or assurant un contact permanent et ne contenant pas de PVC.

- Interrupteur de polarisation: situé en dessous de la platine, il possède trois positions pour déterminer le sens giratoire de l’énergie en "polarisation droite" ou "gauche" ou "unipolaire". Deux aimants flexibles en barium assurent les différentes polarisations par contact sur les fils gauches ou droites du circuit de Lecher.

- Circuit aérien de Lecher: entièrement plaqué or assurant un contact électrique excellent et ne contenant pas de PVC.

- Curseur coulissant : avec un effet loupe et un trait horizontal parfaitement visible au milieu. Il crée un pont de mesure inductif contenant un fil d’or en contact permanent avec le circuit de Lecher vertical. Matériau réalisé sans PVC.

- Echelle de mesure : (grande platine graduée de type : MI placée dans le support): approx. 10 à 165 mm (311mm) pour les 1/2 longueurs d'ondes correspondant aux longueurs d’ondes électromagnétiques de 20 à 330 mm (622 mm) ou approximativement pour L.A approx. = 0.60 à 11.10 (21.20). Echelle graduée centimétrique et millimétrique calibrée en accord avec lesrecherches en laboratoire du Physicien Reinhard Schneider sur le système des fils de Lecher.

- Taille: Longueur x largeur x hauteur = approx. 248 x 35 x 1.5 mm (396 x 35 x 1.5 mm)

- Poids: Approx. 27 g pour la petite platine S1 - 41 g pour la grande platine M1.

- Support central: pièce fabriquée dans un matériau isolant constitué d’une entrée permettant de changer de platine graduée. Sans PVC !

- Manches en plastique semi-conducteurs: permettent une position de travail verticale lorsque ceux-ci sont connectés à la platine. Résistance ohmique efficace entre la platine graduée et la surface de contact des mains : approx. 30 à 100 Ohm (en champ de basse fréquence).

- Orifice inférieur : situé à la base du support de l’antenne pour connecter divers accessoires (comme par exemple le capteur de polarité Yin-Yang, acoustique AKS, infrarouge IRS ou le câble atténuateur)

- Housse en cuir : peau noire de qualité exceptionnelle

- Mode d'emploi de 90 pages traduit en français (exclusivité Etudes & Vie).

Lien direct vers le manuel de référence écrit par Hartmut Lüdeling et traduit en français par nos soins:

Lien direct vers les articles et accessoires de l'antenne H3:
http://www.shop.etudesetvie.be/index.php?id_product=84&controller=product